Notre ADN

Refabmarket est née d’une véritable remise en question de notre modèle de consommation, de la signification du mot richesse. La prise de conscience concernant les méthodes de production de l’industrie textile est en marche et notre enseigne se destine à renforcer cette prise de conscience pour la propager.

Il s’agit d’un concept de distribution « phygital » qui défend un « slow lifestyle » : nous aimons ce qui est beau pour vos yeux, bon pour la planète et bien pour ceux qui le fabriquent. Ainsi, nous recyclons ce que nous produisons, en nous inspirant des cycles naturels.

Pour cela, nous imitons la nature qui ne produit aucun déchet. Tout ce qui est rejeté par un organisme va être utilisé pour en nourrir un autre, nous pouvons appliquer ce même modèle d’économie circulaire à notre société. Selon Bill McDonough, qui est à l’origine du concept cradle to cradle (du berceau au berceau en français), les déchets sont des ressources perdues.

Le principe de cette notion est de maintenir toutes les matières en cycles fermés, les déchets deviennent alors des ressources. Le facteur social et l’utilisation des énergies renouvelables sont également pris en compte. En construisant un modèle en accord avec ces fondamentaux, nous pouvons créer un autre schéma de consommation, dans lequel la mode s’auto-alimenterait à l’infini. Un schéma davantage en équilibre avec les éléments naturels, qui pour autant ne réduit ni la qualité des produits ni notre qualité de vie et surtout celle des générations futures.